Coincidences orageuses

Ce matin je me lève l'humeur radieuse, une dernière journée de farniente avant de retrouver le ticket gagnant "métro-boulot-dodo"; je finalise ma "to do list" et bagages en main, je vole destination la Côte....je m'imagine déjà tel le lézard bienheureux, les jambes et la tête au soleil, allongée sur une plage, convaincue d'être là où il faut que je sois....

Plongée dans mes pensées, je loupe la sortie et du coup, décide de changer de plan, je pars à l'aventure, à la recherche d'un autre endroit rêvé....je stoppe mon véhicule devant l'entrée d'une plage de naturistes (ça ne s'invente pas...), sans naturistes....et je ressens en moi une lourdeur inexplicable, mon cœur s'emballe, je n'aime pas cet endroit.....après quelques pas, un flash réveille ma mémoire, et je me souviens être venue ici il y a peu de temps, avec Elle...c'était un jour de mistral amoureux, un jour détesté, détestable, la nausée m'assomme...

le ciel se met à s'assombrir, comment est ce possible que je sois arrivée là, sur cette plage là, alors qu'il en existe des centaines d'autres ? plus joyeuses, plus belles, plus chaudes, plus aimantes..... je reprends ma voiture et repars à l'aventure....

Et là, le scénario se répète, je n'en crois pas mes yeux...ce lieu, je l'ai arpenté en très bonne compagnie il y a prés d'un an, la nostalgie me prend à la gorge, mes yeux se brouillent, mes pensées s'embrouillent, les souvenirs heureux m'envahissent....

Les nuages se font de plus en plus menaçants, je décide d'aller là où le soleil brille, un peu plus loin sur la côte, en terrain "amie", connue, bienveillant; je m'assois à la terrasse d'un café, le soleil est brulant, je retrouve enfin la paix....

Rien n'est le fruit du hasard, il y a quelque chose à comprendre de ces coïncidences au passé diffèrent mais pas ce soir....dans ma chambre d'hôtel, l'humeur n'est plus à la fête, la solitude pèse une centaine de tonnes, j'aimerais tellement lui dire....

Retour à l'accueil