discours d'un moine

l'ambiance de cet endroit est magique, indescriptible, presqu' irréel, impénétrable, elle me transperce, me cloue au sol, et je suis là, complètement là, ancrée en moi....

cet endroit qui fait office de monastère, à 2 pas de chez moi, est venu toquer à ma porte il y a plus d'un an déjà, et n'est pas le fuit du hasard, il avait des choses à me dire, des messages à passer, que je capte seulement maintenant.... le fruit est en passe d'être mure ...

les paroles de ce moine bouddhiste raisonnent en moi, en écho salvateur, je me souviens encore de son discours sur l'impermanence des choses, des émotions, des ressentis, sur le détachement matériel, immatériel et la liberté qui en résulte, sur l'unique valeur de notre existence et remercier chaque jour d'être là, sur l'amour qui guérit de tout, sur l'acceptation de ce qui est....

Après quelques tumultes, égarements, absences et mensonges à moi même, je me suis rappelée à lui, ce moine, ces mots chaleureux et sans concession, cette douceur dans la voix et ce regard bienveillant, plein de malice.....

Que ce souvenir me permette de bannir de ma bouche les mots "jamais plus" "toujours", qu'il me donne mille fois l'occasion d'élargir l'espace de mes bras vers ceux qui me touchent, m'interpellent, la sensibilité de mon cœur que je sens palpable, pleine de vie, prête à bondir dans la vie ....

Ce matin, même si la douleur est encore têtue, les doutes tenaces, je sais qu' elles ne dureront pas, je vais les laisser passer, s'échapper, et faire place nette à autre chose, la douceur de l'acceptation, du lâcher prise, du retour à soi.....

Retour à l'accueil