Un coeur de rêve...

Un coeur de rêve...

Un cœur à 2500 m d'altitude, combien de battements à la minute ?

Des années avant de sentir ce que "l' Amour de soi" voulait bien dire, ce qui se cachait derrière cette phrase tellement évidente...dix milles fois entendue, prononcée...

Combien d'attentes de l' Autre, combien d 'heures, de jours, à faire semblant d'être...semblant de vivre....combien de sourires imposés, des "oui" qui auraient dû être des "NON, de "toujours" en "jamais"...combien de muscles noués par peur de dire, peur que le tsunami n'engloutisse mes espoirs infinis...combien de pensées illégitimes d'un futur virtuel, qui ne viendra jamais car ....virtuel....et toutes ces folies faites sur un "coup de cœur" ...coup de foudre, coup d'épée dans l'eau....

Des mises à distance alors que mon corps ne voulait que toucher la surface de ta peau, l'effleurer, la respirer, des bras fermés alors qu' ils rêvent d' ouverture, de te gouter, des yeux à terre pour ne pas se jeter dans les tiens, tenir, tenir, sans s'incliner...et que dire de ses mots déchirants jamais prononcés, muselés, morts pour ne pas avoir été libérés à temps...

L'intimité, comme une condamnation, coincée entre l'ivresse de Vie et la force de la Mort, à pile ou face...

Ma sensibilité enfermée à quadruple tour dans la puissance des actes, alors que je ne rêve que de douceur, d'abandon, de sang qui coule dans mes veines à grande vitesse...

Mes poumons piégés par les arrêts sur images, en apnée, sans rythme, et tout se fige, se grippe, tousse et vieillit...

Mon cerveau happé par des pensées obsédantes, qui poussent les os de mon crâne, lui retirent son oxygène, j'étouffe du passé, du futur, de moi même...

Et là, aujourd'hui, le miracle, mes pieds à hauteur de visage, je vole...je m'envole....vers l' Amour de moi même...le téléphone peut bien vibrer, les mails s'enchainer, je n'attends plus rien....

J'ai débranché les indicateurs de la peur, de l'attente, pour m'imprégner de ceux de l'espoir inconditionnel, de la foi en l'avenir, de l'estime de qui je suis..

Je me suis rencontrée, un lundi de juin, au détour de deux tête à tête bienveillants, et une immense sensation de liberté s'est inscrite dans mon ADN, à vie....

j'ai ouvert le couvercle de dessus de ma tête, et j'ai aimé ce que j'y ai vu...le début d'une belle histoire d'amour loin des miroir déformants et des illusions en berne...

L' Amour de Soi n'est plus les cinq mots d'une phrase insensée,

C'est le challenge du reste de ma Vie....

Retour à l'accueil