Insomnie

Trois heures. Je m'ennuie cette nuit...une idée me traverse l'esprit, celle d'aller marcher dans le noir, à la rencontre de sensations nouvelles, entre excitations et peurs...

Déjà sur ma route, de belles rencontres: un animal qui ressemble fort à un loup, un renard qui s' enfonce dans la foret, deux lièvres affolés, ça démarre en fanfare !

Arrivée au parking, je me chausse, l'inquiétude m'étreint moi qui n'ait d'habitude peur de rien...deviendrais je normale ....

Je lève la tête, et cinq étoiles filantes me tombent dessus, une à une; j'en profite pour faire cinq vœux, cinq fois le même...la répétition est elle gage de réussite ? la vie me le dira...

J'attaque la montée dans des cailloux pointus, encombrants, pas un bruit, juste le crissement de mes semelles et le torrent gonflé à bloc. Atmosphère lunaire, magique, sans mots pour le dire....

Au contrebas d'un virage, trois têtes brunes, celles de chamois, qui me scrutent, prêts à bondir au cas où....Dame nature me gâte...

Au fur et à mesure de mon escapade, le soleil se lève, les cimes rosissent , les nuages se peignent en rouge, le glacier devient miroir....je déguste, m'imprègne de tout sur mon passage, j'avale avec les yeux, je me laisse envahir, engloutir...

Mes mains se raidissent par la fraicheur matinale, le cœur est plein, prêt à déborder...

Le refuge est à portée de pieds, les randonneurs de la nuit sont blottis à l'intérieur, café chaud et tartines en main; j' avale un chocolat chaud, bonheur des papilles, mes yeux se perdent, ricanent de bonheur...

Il flotte dans cette matinée particulière un air d'improbable, d'irréel, suis je vraiment là ? ai je vu tout cela ? mon cœur s'emballe à chaque clignement de cils...je ne retiens pas mes larmes...

La tristesse d'hier s'est envolée comme une plume un jour de mistral....

Je reviendrai ici, accompagnée, partage de l' Amour à l'état brut...

Retour à l'accueil