Mon essentiel

Je me suis assise là, sur une pierre, face à la mer, seule....

Derrière moi, les yachts, l'agitation, les glaces qui dégoulinent sur le sol

Les 4X4 pollueurs, les regards bas, blasés, atrophiés

Contraste saisissant d'un monde en surface, désenchanté, creux et vide...

Pourtant, j'ai choisi cette immersion dans ce vide, cette parade, parodie

Le temps de quelques heures, l' opulence, les dorures, les sourires de façade,

L'abondance, les peaux brunes, l' alcool qui grise,

Les visages et les corps refaits, repeints, polis et séducteurs

Colmatage express, simulacre du temps qui passe

J'ai choisi de vivre la richesse des apparences, ses clichés squelettiques,

Les claquements de doigts, les méprises, bousculades, files d'attente,

Les discussions irréelles, la vie en pointillés, en points d' exclamation.

Mais ici, dans ce paradis illusoire, il me manque l'essentiel

La chaleur de ta main dans la mienne,

Le délicatesse d'un sourire aimant,

La profondeur bleutée d'un regard amoureux,

La simplicité d'une vie en traits pleins,

Sans boutiques luxueuses, ni porte monnaie garni,

Ni crème à bronzer l'hiver, ni bijoux rutilants

ici, il me manque l' essentiel, la profondeur des sentiments

La rougeur des émotions, le rire béat d'un enfant qui joue

Le silence du vent dans mes cheveux, le bonheur d'être là,

Ton corps serré contre le mien et qui me parle d'amour....

A présent, je sais où est mon Essentiel

Retour à l'accueil