La vie en équilibre

Il était là, à quelques mètres du sol, accroché à ce mur,

Les deux bras en appui, paumes ouvertes, amour de la pierre,

Equilibre parfait, symbiose du yin et du Yan,

Il était là, souple et léger, danseur et pantin à la fois,

Tenant dans ses mains un trésor merveilleux,

La douceur des pas, la tendresse des gestes, la rigueur du regard

L'amour du vide, l'amour des sens, l'amour du vertige

Tout est là, tout me traverse, tout me transperce,

Funambule merveilleux d'un dimanche après midi,

L'esthétique de ce corps bouleverse mes yeux,

J'aimerai être sa peau au contact des sculptures, rugueuses

Et la plante de ses pieds, ancrage, sécurité, souveraineté du corps,

Et la force de ses bras lorsqu'ils entourent, encerclent, effleurent,

Comme un amoureux transit devant sa Bien Aimée...

La musique accompagne chaque pas ou bien est ce le contraire

La musique accompagne ma joie, d'être là, à cet instant précis,

D'avoir à vivre ce moment en équilibre certain...

Merci à toi funambule des hauteurs et amoureux du vide,

Juché sur le toit de cet hôtel de Ville, mes larmes n'ont pu se retenir....

Photo prise à l'hotel de ville d'Avignon, escaladé par Antoine Menestrel

Retour à l'accueil