Tant qu'il y aura des "je t'aime"

Que se passe t'il après avoir dit "je t'aime" ?

Dans mon regard illuminé par tes yeux

Dans mes mains tremblantes d'émotion

Qu' y a t' il de si puissant dans ces 3 mots ?

Que de les attendre me rende si nerveuse, si fébrile

Que de les rêver donne à mes matins un goût si étrange...

Qu' y a t' il de si pénétrant lorsqu'on les reçoit, sans avis de passage

Et qu'ils nous clouent au sol, nous chamboulent, nous renversent,

Nous font mentir avec nos "jamais plus", nous déshabillent, mots après mots,

Et nous mettent à nu, à notre tour, nous dépoussièrent, nous rendent si beau...

Que se cache t'il derrière mes "je t'aime" ?

Des centaines d'autres que je n'ai pas osés succurer, déposer,

Des milliers d'autres que j'aurais voulu entendre, caresser,

Avec Un peu de "Et toi m'aimes tu autant que je t'aime"...

Qu'y a t'il de si simple et de si compliqué à la fois ?

Lorsque mes mains se crispent, se ferment, s'affolent,

Lorsque mon cœur s'arrête, balbutie ou s'emballe,

Lorsqu' aucun mot ne sort de ma bouche, transite, fébrile,

Lorsque j'aimerai tant te dire et que je n'ose que le silence...

Qu'y a t'il de plus doux et de plus vrai et de plus fou

De plus fascinant et de plus vertigineux et de plus vivant

Que ces 3 mots, dans nos bouches, sur les mines de nos stylos,

Sur les murs, les écorces de nos arbres, à la fin d'une lettre,

Sur une carte postale, un baiser volé, un cri de désespoir,

Un appel au secours, ou un aveu délicat, peu importe...

Chaque "je t'aime" est un pas de plus, une main tendue,

Vers l'enfant que nous avons pu être et que nous sommes toujours...

Retour à l'accueil