Se faire à l'idée...

Se faire à l'idée...de se défaire, desserrer l'emprise,

Lâcher les mains qui nous encerclent, qui nous chérissent,

Celles qui nous veulent tant de bien et qui le prouvent,

Se faire à l'idée...de te laisser, si loin, comme si...

C'était un vrai départ, alors qu'il n'en est rien...

Accepter que du Tout, mon corps passe au Rien,

Se faire à l'idée...que c'est éphémère, passager,

Que la douleur un jour sera oubliée, volatilisée par la vie,

Que sans l' Amour, ces mots n'existeraient pas... alors...

Je me fais à l 'idée, de te laisser un peu, derrière moi,

D'échanger la force de tes bras contre la puissance de mon imaginaire amoureux,

Je me fais à l'idée de la douleur de l'absence, des manques à venir,

Et des retrouvailles à n'en plus finir, et des regards qui n'en finissent pas,

Et des étreintes à couper nos souffles sur nos mots,

Et des minutes éternelles à chérir ce cadeau tombé du ciel...

Retour à l'accueil