La tête vers les cieux...

J'ai appris quelque chose. Que la fleur de tournesol se tournait toujours vers le soleil.

La tête au chaud. La tête en l'air. Pour des pétales plus jaunes.

Un peu comme moi, lorsque mes os ont froid, que ma peau grelotte,

Je ferme les yeux, je soulève ma nuque, et je savoure les rayons d'été,

Je laisse mon corps se caraméliser, se détendre, fondre un peu, se délester des toxines,

J'aime cette sensation de brulures, de chaleur extrême, un brasier dans mon ventre...

Je suis comme elles, je suis comme ces pétales, jaune vif, jaune écarlate, jaune de vie,

Le corps arque bouté vers les cieux, le soir venu, j'accroche toutes les étoiles

Je suis comme elles, je m'enivre de ces rayons, je me nourris de cette chaleur,

Je suis prête pour le voyage, intérieur, extérieur, de moi à moi, de toi à moi.

Dans quelques mois, le même soleil, la même terre, mais une autre vie,

Un autre théâtre, une autre scène, des mains auxquelles je m'accroche,

Un corps contre lequel je me pose, dépose, me repose, en paix...

Dans quelques mois, une nouvelle demeure, un cœur en émoi, une invitation,

Un nid qui se construit, des repères qui se forment, de l'amour partout...

Dans quelques mois, ce à quoi je ne croyais plus, le voilà, à portée de bras...

Remercier la vie, remercier mon étoile, remercier ton étoile, remercier les balises de la vie

Qui m'ont amenée jusque là, jusqu'à cette seconde, jusqu'à cet instant, jusqu'à toi...

Je laisse ma tête se poser contre la tienne, le soleil sera notre ange gardien...

Et je lève mon verre à tout ce que je connais pas encore...

Retour à l'accueil