Lorsqu'elle apparait...

Qui d'elle, qui de moi...Qui est là, vraiment là, à tes cotés, à t'aimer...

Qui te fait rêver, qui a pris la place, celle de l'amour, le premier rôle...

Dans ma solitude, dans mes songes, je ne suis pas seule,

Je ne suis plus moi, elle est là, troublante présence, irritante,

Gênes, frissons, la peur est là, béante, géante,

La bouche entrouverte, à quémander quelques miettes...

Rassure moi, réchauffe moi, libère ma tête et mes épaules de ce poids,

Elle est apparue tout à l'heure, posée devant mes yeux,

J'ai détourné mon visage, j'ai poussé plus fort le volume de la musique,

Pour oublier, son image, désagrégée, catapultée, mirage ridicule...

Quand elle est là, si proche, qui est elle vraiment ? que me dit elle...

Parfois l'évidence somnole, s'endort, le flou m'envahit,

Je deviens elle, elle devient moi, je ne suis plus personne...

Parfois je me dis que ce n'est pas moi qu'on aime, que c'est elle,

A travers moi, et comme je ne suis pas elle, on lâche l'amour, on me lâche,

On se détache, on s'en libère, on abandonne, on m'oublie...

Dans ce train, elle était là, je n'ai su que dire, juste observer,

S'inquiéter, Et espérer, son départ...

¨Parfois, je ne suis personne...

 

 

Retour à l'accueil